10 bonnes raisons d’être un gamer !

0

Plus jeune, vous vous êtes peut-être entendu dire par vos parents:

Encore en  train de jouer à tes jeux vidéo ? Tu n’as pas mieux à faire ?

On imagine déjà certains d’entre vous repenser à ces réprimandes avec une légère nostalgie 🙂

Ah, si seulement le blog Grosbill avait existé à cette époque… Que d’arguments vous auriez eu à leur rétorquer !

Parce que les jeux-vidéo se jouent assis devant un écran, on pense à tort qu’ils n’ont aucun intérêt pour notre développement. Ils souffrent aussi parfois d’une mauvaise réputation, comme la violence qu’ils sont censés susciter sur les esprits de leurs plus jeunes adeptes.

Et pourtant, la science vient au secours des gamers en tordant le cou à certaines idées reçues. Manier la manette (ou la souris / clavier, selon votre préférence) ne serait pas si néfaste, après tout. Et ce, quel que soit l’âge du joueur !

Amélioration des aptitudes physiques, morales et sociales, développement de la créativité, école de la stratégie… Plongeons ensemble dans…

Les bienfaits insoupçonnés du gaming !

1. De meilleures aptitudes à la lecture

Lire et suivre les instructions d’un jeu améliorerait vos compétences en lecture. Parallèlement, prendre l’habitude de suivre les scénarios augmenterait l’attrait pour la lecture de manière plus générale.

L’aisance de lecture, mais aussi le vocabulaire et la compréhension d’un texte se verraient fortifiés chez les enfants qui jouent régulièrement aux jeux-vidéo. Des études ont aussi montré les bénéfices du gaming sur le traitement de la dyslexie.

2. Une meilleure coordination moteur

On sait depuis quelques temps déjà que les jeux demandant une bonne dose de réflexes (jeux de tirs ou de combat, par exemple) permettent d’améliorer la coordination oeil-main, les réflexes moteur et les compétences spatiales.

Les jeux du genre Call of Duty ou Halo sont peut-être violents, mais ils aiguisent ce type de compétences. Le joueur est amené à diriger son personnage à travers un espace tout en repérant un ennemi mouvant et en le visant avec son arme pour l’atteindre.

gif-geek-south-park

Non content de devoir interpréter toutes ces informations, le joueur doit coordonner les réactions appropriées avec ses mains et ses doigts pour contrôler son personnage. Ainsi, en jouant régulièrement, le gamer acquiert des réflexes pouvant ensuite lui être utiles dans la vie quotidienne car ils font intervenir les mêmes mécaniques (ex: pour la conduite, certains sports, etc).

3. Une gestion des ressources plus efficace

Certains jeux comme Clash of Clans ou SimCity nécessitent de gérer des ressources limitées (soldats et camps fortifiés pour CoC, budget d’urbanisme pour SC…), prendre des décisions stratégiques, analyser ou gérer des situations de crise

Le même type de compétences qui peut se retrouver dans la vie de tous les jours pour gérer ses finances personnelles ou dans le cadre de son travail !

4. Booster son self-control !

Les jeux vidéo simulant des situations stressantes (typiquement, les jeux d’action/aventure type Tomb Raider ou Uncharted) peuvent être de formidables outils de formation pour les situations du monde réel.

Ces jeux exigent de penser vite et bien, analyser rapidement des environnements parfois complexes et prendre les bonnes décisions aux bons moments en fonction de la situation.

Un entrainement de choix pour développer sa pensée critique et ses capacités d’improvisation !

5. Travailler sa persévérance

« Pourquoi tombons-nous, monsieur ? C’est pour mieux apprendre à nous relever »Alfred dans Batman Begins (2005).

Si vous n’avez pas, comme Bruce Wayne, un gentil majordome pour vous rappeler qu’il faut persévérer dans la vie, les jeux vidéos peuvent vous aider ! 🙂

batman-gaming
« Non Robin, tu ne me battras pas sur Arkham Knight ! »

Des jeux comme Candy Crush, par exemple, présentent un grand nombre de niveaux. Et forcément, passer au niveau supérieur devient de plus en plus difficile à mesure que l’on avance dans le jeu.

Lorsqu’on a atteint un certain palier, il est très fréquent d’échouer et d’enchaîner les essais pour progresser. Cela « muscle » notre persévérance, une qualité utile à plus d’un titre dans tous les aspects de nos vies.

6. L’école des stratèges

Dans de nombreux jeux, la stratégie et le multitâche sont de mise. Peu importe le type de jeu qu’on affectionne, on retrouve toujours un enjeu stratégique. Les joueurs doivent planifier leurs actions pour atteindre un objectif à long terme, mais ont aussi besoin de compétences multitâches pour assurer en cas d’imprévu.

Ce faisant, ils développent leur capacité à s’adapter à de nouveaux enjeux et à faire face aux problèmes inattendus qui peuvent survenir dans la « vraie » vie.

7. Le jeu pour socialiser

L’image de « No Life » reclu dans une chambre sombre et malodorante colle souvent à la peau des gamers. Pourtant, le jeu en ligne offre des possibilités de socialisation. Les joueurs communiquent ensemble lors de leurs sessions gaming et doivent souvent collaborer pour atteindre leurs objectifs.

Cela développe l’esprit d’équipe et de camaraderie.

De plus, le monde du jeu vidéo étant souvent une histoire de passion, les joueurs ont l’occasion de se retrouver autour d’évènements qui y sont liés (salons, compétitions, sorties de jeux, etc).

8. Un passeport vers la culture

Beaucoup de jeux s’appuient sur des événements ou un contexte historique réel pour bâtir leurs histoires. Cela peut pousser les joueurs à en découvrir plus sur ce qui a inspiré les personnages ou sur les lieux/époques dans lesquels ils évoluent. La saga Assassin’s Creed, qui s’étale sur plusieurs siècles et propose des reconstitutions très abouties, en est un excellent exemple.

assassins-creed
La série de jeux Assassin’s Creed se déroule sur plusieurs périodes historiques avec des reconstitutions très poussées (décors, costumes, etc).

Les parents qui encouragent leurs enfants en leur procurant des livres, des cartes ou d’autres ressources liées aux jeux ont rapporté qu’ils étaient plus enclins à apprendre. Sans doute parce que découvrir l’histoire d’une époque en lien avec celle développée dans un jeu est plus stimulant pour un enfant.

9. Un loisir bénéfique à tout âge

Il n’y a pas d’âge pour jouer aux jeux vidéo. Des études ont démontré que les divertissements vidéoludiques peuvent améliorer l’attention, la concentration, la mémoire, l’aptitude à résoudre des problèmes ou encore le sens de l’orientation (pour ne citer que ces avantages).

De bons arguments à dégainer lorsqu’on vous traitera une énième fois de nerd !

10. Ils améliorent votre ligne

Certes, cela ne se vérifie que sur une certaine catégorie de jeux… Mais c’est déjà ça de pris !

Les jeux vidéo peuvent en effet vous aider à perdre du poids. La Nintendo Wii, la  Playstation 4 et la Xbox One proposent des jeux interactifs qui nécessitent de bouger son corps et, donc, de faire de l’exercice. On pense notamment à Wii Fit ou aux jeux de danse, mais il en existe d’autres.

Certains titres proposent même de véritables programmes d’entraînement sur votre console. Le principe de motivation: plus vous vous entraînez, plus vous évoluez dans le jeu. Ca ne remplace sans doute pas l’exercice d’un « vrai » sport, mais ça contribue tout de même à votre bien être physique !

C’est à vous ! Quels compétences avez-vous améliorées en jouant à vos jeux-vidéo préférés ? Dites-nous tout en commentaires !

Laisser un commentaire