Réalité et fiction, le cas Animus (Assassin’s Creed)

0

Réalité et fiction, le cas Animus d’Assassin’s Creed

Lors de la sortie du précédent film Star Trek Sans Limites, nous nous étions interrogés sur les technologies phares de la franchise cosmique. Aujourd’hui, c’est au tour d’Assassin’s Creed ! Alors que le film Assassin’s Creed arrive dans les salles le mercredi 21 décembre, le staff du blog de Grosbill est revenu sur l’ Animus des industries Abstergo, la machine emblématique de la série.

Pour les néophytes de la célèbre série vidéo ludique développée par UbiSoft, l’ Animus est une machine permettant d’explorer la mémoire entreposée dans les gênes de son utilisateur. Elle autorise alors son utilisateur à voyager dans la mémoire temporelle de son ADN afin de découvrir les faits et gestes de ses ancêtres. Si les aspects historiques et divertissants sautent aux yeux, dans la série, la machine est principalement utilisée pour mener des enquêtes sur des artefacts légendaires et de découvrir la guerre secrète que mène la confrérie des Assassins et les Templiers.

Une fiction tangible ?

Hé oui, les Animi (pluriel d’ Animus) sont des appareils de VR, vous permettant de découvrir et d’explorer le passé génétique de l’utilisateur, en revivant les actions d’un ancêtre.

Dans les différents jeux, les comics et les livres édités ces dernières années, plusieurs versions d’Animi sont apparues, des plus rudimentaires aux plus sophistiquées. Si cette machine joue un rôle prédominant dans tous les jeux, son évolution de la version 1.0 à 4.3 en passant par la V1.28 est très crédible.

Animus V1.28 : pas très confortable
Animus V1.28 : pas très confortable

L’Animus est en effet passé par de nombreux états, du prototype à un produit de masse distribué comme une console de jeu vidéo. D’ailleurs, les scénaristes, à l’affut des nouveautés proposées dans le monde s’adaptent et proposent des versions de l’Animus rentrant en écho avec la réalité. C’est ainsi qu’en 2013, le comic book Assassin’s Creed: Brahman proposait une version portable de l’Animus utilisant un casque de VR et stockant des données dans le Cloud, en parfait écho avec une bonne partie des technologies que nous utilisons aujourd’hui.

Animus : version VR commercialisée et stockant les données dans le Cloud
Animus : version VR commercialisée et stockant les données dans le Cloud

Toujours plus proche de la réalité, l’Animus embarque également un logiciel de traduction, des mises à jour de Software et d’interface, offrant à l’appareil un point d’ancrage comparatif avec la réalité. Il est d’ailleurs intéressant de noter, que les « mises à jour » de l’Animus l’on rendu plus tangible en faisant appel à un vocabulaire proche du notre (DDS, interface, base de données).

Et si la technologie même de l’Animus n’est pas pour demain, l’idée même d’explorer les mémoires d’un personnage illustre via réalité virtuelle est clairement à portée de main.

sli-s49-assassinscreed-hyperxEn attendant la commercialisation d’une véritable technologie similaire, rendez-vous sur nos pages Facebook et Twitter pour participer à notre jeu-concours Assassin’s Creed en partenariat avec les casques HyperX !

Laisser un commentaire