Apple se lance dans le low-cost !

0

C’est volontairement un titre provocateur, qui j’en suis sur, fera bondir les Apple Addicts et ravira les Apple Haters.

C’est en tout cas, et après analyse, l’impression que j’ai eue (et je ne suis pas le seul) après la Keynote de la célèbre marque à la pomme qui s’est tenue hier soir à Cupertino.

L’iPhone SE: un iPhone 6S dans le corps d’un iPhone 5

C’est donc ainsi que ce nommera le dernier né de la famille de la famille iPhone (et non pas iPhone 5 SE).

Ce smartphone, qui sera d’après Apple « le meilleur téléphone 4 pouces jamais crée », reprendra le design de l’iPhone 5S mais aura des composants empruntés à l’iPhone 6S afin de ravir ceux qui cherchent un smartphone dernière génération capable de tenir dans une main.

Au niveau de sa fiche technique cet iPhone SE devrait embarquer:

  • Un écran IPS 4 pouces d’une résolution de 1136 x 640 pixels soit 326 ppp, mais sans 3D Touch contrairement aux derniers smartphones de la marque à la pomme
  • Un processeur double coeur A9 cadencé à 1,85 GHz et 2 Go de mémoire vive (comme l’iPhone 6S)
  • Un capteur arrière de 12 mégapixels,  avec une ouverture f/2,2, la possibilité de filmer en 4K, et la fonctionnalité Live Photos, mais sans stabilisation optique contrairement à l’iPhone 6S
  • Un capteur avant de seulement 1,2 mégapixels tandis que l’iPhone 6S a lui droit à 5 mégapixels
  • Un module NFC pour Apple Pay
  • Un capteur d’empreintes Touch ID
  • iOS 9.3
  • 16 ou 64 Go de stockage (pas de version 32 ni 128 Go)

Mais, le plus étonnant dans tout cela, c’est le prix de cet iPhone SE: 399$!
Soit 489€ chez nous (non, ce n’est pas un problème d’arithmétique, c’est bien le prix qui est gonflé en euros. Mais ne vous plaignez pas les Indiens on eux eu droit à 200$ de surtaxe).

Il n’en reste pas moins que malgré son prix de 489€, qui se situe plutôt dans la fourchette haute pour un smartphone, le iPhone SE demeure l’iPhone le moins cher de toute l’histoire !

prix iphone se

Pourquoi?

Mais quelle mouche a donc piqué Apple pour renoncer à ce qui faisait l’une de ses forces, à savoir le design, en reprenant un dessin âgé de tout de même 4 ans.
D’accord, avec des composants dernière génération, mais pour au final un équilibre plus ou moins réussi.

Quel est l’intérêt de proposer un smartphone capable de filmer 4K et doté de la fonction Live Photos si c’est pour lui offrir dans sa version de base seulement 16 Go de stockage?

Sachant qu’une minute de film en 4K consomme 300 Mo, votre stockage sera bien vite saturé et il est certain que cette mésaventure sapera l’expérience utilisateur si chère à notre défunt Steeve Jobs…

Quel est l’intérêt, si ce n’est d’enrayer la chute des ventes d’iPhone en chassant sur les plates bandes d’Android et de ses terminaux milieu de gamme ?

Je ne prendrais même pas la peine de vous exposer la prétendue préférence des utilisateurs pour le format 4 pouces mise en avant par Apple pour expliquer son choix, qui s’explique selon moi (et c’est mon avis) tout simplement par le prix élevé des smartphones 5 pouces et plus, notamment chez la pomme.

Chasser sur les terres d’Android et conquérir les marchés émergents, il semble que ce soit bien les objectifs de cet iPhone 5 SE qui, au demeurant, reste un bon smartphone avec un prix intéressant au regard de l’équipement dont il est doté (surtout dans sa version 64 Go).

Mais en adoptant cette stratégie de prix « cassés », Apple ne trahit-il pas ce qui a fait son succès et ne risque-t-il pas de perdre de sa superbe ?

Un iPad Pro mini?

L’autre grosse annonce de cette Keynote a été l’arrivée prochaine d’un modèle de 9,7 pouces dans la toute récente famille des iPad Pro.

Ce nouvel iPad Pro 9.7″ qui prendra sans doute la place de l’iPad Air 2 dans la gamme d’Apple sera équipé comme ses grands frères d’un processeur A9X, de quatre haut-parleurs et d’un capteur photo arrière de 12 Mégapixels avec flash (une première sur iPad), mais aussi du clavier Smart Keyboard et du stylet Apple Pencil.

Ce sera donc bien un iPad Pro, mais peut-on vraiment le qualifier d’appareil destiné aux professionnels?

Bien qu’équipé des mêmes composants que ses ainés de 12,3 pouces, l’Ipad Pro 9,7 pouces reste doté d’un écran de seulement de 9,7 pouces…

Difficile dans cette configuration d’attirer les professionnels qui auront probablement du mal à accoler deux fenêtres et encore moins à dessiner sur une dalle si petite.

C’est donc bien un iPad Pro, pas vraiment low-cost, mais que l’on pourrait dire minoré, étant donné son écran, notamment si l’on vise une clientèle professionnelle et surtout que l’on a pour ambition de remplacer les ordinateurs portables.

Cela reste tout de même un très bon iPad et il aurait sans doute fait un parfait iPad Air 3, mais avec un prix débutant à 695€ pour la version 32 Go, auquel il faudra rajouter 50€ pour profiter de 4G, il joue dans la classe supérieure et il n’est pas certain qu’il trouve son public qui risque d’être rebuté par cette taille d’écran.

ipad pro 9.7

Pour ceux qui seraient intéressés, sachez que l’iPhone SE et l’iPad Pro 9,7 pouces seront disponibles en précommande à partir du 24 mars pour une livraison à partir du 31 mars prochain.

Laisser un commentaire