Architectures des processeurs Intel 2017-2018

2

La mise à niveau des processeurs n’a pas fait l’objet d’une priorité absolue chez Intel depuis des années. On constate une progression à peine perceptible d’une architecture à l’autre. Intel avance pas à pas sans mettre le feu aux poudres mais cela pourrait changer avec l’arrivée de trois nouvelles architectures Intel à partir du dernier trimestre 2017.

L’émergence de nouveaux processeurs

Coffee Lake, Canon Lake et Gemini Lake, tels sont les noms des prochaines architectures des processeurs Intel qui succéderont à Skylake, Kaby Lake et Apollo Lake. À peine le temps de sortir d’une année calendaire que c’est la débâcle. Intel s’attelle à la tâche et prépare la production de son artefact high-tech fétiche. Force est de constater qu’un seul événement peut entraîner une telle effervescence : l’arrivée sur le marché (en mars 20017) des nouvelles puces AMD (unique concurrent d’Intel). La firme californienne pourrait précipiter les événements et revoir sa feuille de route concernant les sorties prévues pour 2017 et 2018.

processeur Intel

Duel sur l’échiquier avec AMD

La bataille fait rage entre ces deux géants de l’high-tech. En réponse aux processeurs Intel de 7e génération (Skylake), AMD lance la production de ses nouveaux processeurs qui répondent au nom de Ryzen sous architecture Zen. Ces puces bénéficient d’une amélioration de 40% par rapport à la gamme précédente et s’adressent à toutes les configurations actuelles du marché du PC bureautique au PC hardcore gaming.

Les puces Ryzen se déclinent en 3 catégories : RS3 (4 cœurs), RS5 (4 ou 6 cœurs) et RS7 (8 cœurs) correspondant respectivement à l’entrée de gamme, le milieu de gamme et le haut de gamme. Des noms de code qui ne sont pas sans rappeler les processeurs Intel Core i3, Core i5 et Core i7. D’autant que les puces RS5 et RS7 utiliseraient la technologie SMT permettant de doubler le nombre de cœur physique par deux. Et sur ce point, Intel a du souci à se faire.

Prenons la future puce Ryzen R7 1700X d’AMD comme exemple. Elle a été conçue avec 8 cœurs physiques (16 cœurs logiques via la technologie SMT) et présente une fréquence boostée à 3.6 GHz. Elle s’aligne sur les performances du processeur Intel Core i7-7700K (7e génération : Kaby Lake) et devrait être mise en vente à un tarif compétitif laissant le prix du Core i7 à la dérive. C’est au tour d’Intel d’avancer son pion.

Des premières informations techniques

Les processeurs Gemini Lake

L’architecture Gemini Lake devrait être fabriquée selon un processus de gravure à 14 nanomètres. Cette architecture prévoit d’embarquer jusqu’à 4 cœurs et un fonctionnement TDP de 4W à 6W. On peut subodorer que les processeurs Celeron et Pentium sont à prévoir sur Gemini Lake.

Les processeurs Cannon Lake

L’architecture Cannon Lake devrait gonfler les performances en offrant une franche amélioration de 15% par rapport à Kaby Lake selon les déclarations de Venkata Renduchintala (Client and Internet of Things Business and Systems Architecture Group). Cette nouvelle puce devrait être fabriquée selon un processus de gravure à 10 nanomètres. Cela implique une réduction substantielle de la consommation énergétique ! Le but étant d’obtenir des performances confortables pour une faible consommation d’énergie.

Deux variantes sont prévues pour Cannon Lake :

  • Le processeur Cannon Lake-U. Il présentera 2 cœurs, une puce graphique GT2 et un TDP de 15W.
  • Le processeur Cannon Lake-Y. Il présentera 2 cœurs, une puce graphique GT2 et des TDP jusqu’à 5.2W.

Cannon Lake devra partagé la feuille de route avec Coffee Lake pour couvrir le panel étendu des PC mobiles.

Les processeurs Coffee Lake

Coffee Lake devrait présenter une architecture graphique, d’affichage et de médias semblable à Kaby Lake. Il ne faudra pas s’attendre à une révolution de ce côté. On retrouvera des vitesses d’horloge similaires à la génération précédente (Kaby Lake). La différence majeure viendra de l’augmentation du nombre de cœur.

Coffee Lake repose sur une série complète de processeurs gravés à 14 nanomètres:

  • Le processeur Coffee Lake-X comprendra 6 cœurs et 2 puces graphiques GT2.
  • Le processeur Coffee Lake-S proposera deux variantes. Une de 4 cœurs + 2 puces graphiques GT2 et une seconde de 6 cœurs + 2 puces graphiques GT2.
  • Le processeur Coffee Lake-H comprendra 6 cœurs, 2 puces graphiques GT2 et un TDP à 45W.
  • Le processeur Coffee Lake-U comprendra 4 cœurs, une puce graphique GT3 et des TDP entre 15W et 28W. La puce graphique sera dotée d’une mémoire cache eDRAM de 128 Mo pour accélérer la bande passante, ce qui implique un traitement graphique plus rapide.

La migration vers 6 cœurs peut être interprétée comme une contre-attaque d’Intel. Il est clair que les nouveaux processeurs ZEN d’AMD présentent une menace imminente car ces derniers offrent une parité de performances avec les puces Intel actuelles.

Roadmap processeurs Intel 2016-2018

Architectures Gemini Lake, Cannon Lake, Coffee Lake : Quels usages ?

Les processeurs Gemini Lake

L’architecture Gemini lake est destiné aux PC portables entrée de gamme. Les processeurs concernés devraient garantir une consommation extrêmement basse et des performances basiques. Cette architecture devrait faire son apparition fin 2017 en remplacement des processeurs Apollo Lake.

Les processeurs Cannon Lake

L’architecture Cannon Lake équipera, dans un premier temps, certaines gammes de PC portable. Par rapport aux ordinateurs de bureau, les portables doivent répondent à un besoin évident : l’autonomie de la batterie. Ce facteur clé doit être pris en compte pour prolonger la durée d’utilisation d’un ordinateur portable. Ce sont les modèles milieu de gamme qui sont concernés par ce type de processeur et présentant une faible consommation d’énergie sans compromettre les performances globales. Cette architecture devrait faire son apparition fin 2017 en remplacement des processeurs Kaby Lake.

Les processeurs Coffee Lake

L’architecture Coffee Lake offrira davantage de possibilités avec ses 4 séries distinctes. Coffee Lake-X sera dédié aux PC de bureau gamers qui requièrent de la puissance. Coffee Lake-S sera destiné aux PC de bureau multi-tâches pouvant évoluer vers le PC gamers. Le processeur Coffee Lake-H sera destiné aux PC portables qui réclament de la performance. Une innovation capitale pour les utilisateurs nomades habituellement servis par des modèles limités jusqu’à présent à 4 coeurs maximum. Coffee Lake-U servira aux PC portables avec des fréquences d’horloges basses (faible consommation d’énergie). Cette architecture devrait faire son apparition au deuxième trimestre 2018 en remplacement des processeurs Skylake.

Au revoir 7e génération de processeurs Intel ?

Non, il faudra attendre fin 2017 pour connaître les premiers ambassadeurs de l’architecture Cannon Lake et 2018 pour les processeurs Coffee Lake. En outre, Intel n’est pas prêt d’abandonner Kaby Lake ni Skylake pour autant. Ces deux architectures continueront d’équiper des PC après l’arrivée de Cannon Lake et Coffee Lake. Intel compte sortir des modèles de processeurs Skylake équipés jusqu’à 10 cœurs et de nouveaux modèles de processeurs Kaby Lake qui permettraient aux utilisateurs de se diriger vers des ordinateurs de bureau haut de gamme sans gonfler les budgets. Les anciens processeurs ne sont pas encore entérinés. Ils ont encore un bel avenir devant eux.

N’hésitez pas à suivre l’évolution des prochaines architectures des processeurs Intel et à faire part de vos remarques !

Discussion2 commentaires

    • Bonjour,
      On peut présager qu’un PC portable équipé d’un processeur Coffee lake-H offrira de belles performances si l’on en croit la composition de 6 cœurs et de 2 puces graphiques. Les PC portables haut de gamme du moment répondent parfaitement aux besoins des jeux actuels et les futurs PC portables sous architecture Coffee Lake répondront davantage. En outre, vous serez mieux préparé pour les jeux de demain. Néanmoins, la lignée des PC portables Skylake et Kaby Lake n’est pas prête de s’éteindre et vous ne serez pas désemparé par le manque de performances d’ici 2018 et au-delà. Il est vrai que la nature du processeur est essentielle mais il ne travaille pas seul. Aujourd’hui, si vous choisissez un portable doté d’une configuration de pointe dans son ensemble (processeur Core i7, mémoire DDR4, carte graphique Nvidia GTX série 1000, disque SSD), vous devriez vous faire plaisir quelques années. Si patienter n’est pas un problème, vous pouvez toujours entendre la sortie d’un PC portable sous Coffee Lake-H. Mais si un besoin pressant de jouer se fait ressentir, n’hésitez pas à trouver dès maintenant le PC portable qui vous correspond. Espérant avoir répondu à votre question, l’équipe du blog reste à votre disposition.

Laisser un commentaire