Gamescom 2016 : les annonces marquantes du salon

0

Comme chaque année, le mois d’août est l’occasion propice pour tous les joueurs de faire le plein d’annonces grâce à la Gamescom. Se déroulant à Cologne, cet évènement vidéoludique est le moment pour les studios d’évoquer leurs nouveaux projets et les dates de sorties de leurs prochains titres. Même si cette année peu de nouveautés ont été présentées, on a eu le droit à quelques annonces sortant du lot. Retour sur ce qu’il ne fallait pas manquer du salon !   

Project Scorpio, la fin des consoles de salon

Voilà une annonce qui peut faire trembler tout le paysage vidéoludique. Lors du dernier E3, le géant Microsoft a parlé plus en détail de son fameux projet Scorpio. Sans pour autant présenter cette nouvelle machine, la firme avait déclaré que c’était une nouvelle page qui se tournait en matière de consoles de salon. Rien qu’avec sa puissance, le Project Scorpio apporterait un renouveau, mais nous étions en droit de nous demander ce qu’allait vraiment offrir ce nouveau support.

C’est par l’un de ses représentants, Aaron Greenberg, que Microsoft a déclaré que le concept de génération de consoles était arrivé à son terme. C’est en tout cas ce que la Scorpio promet, en proposant une machine pouvant évoluer au fil du temps. Plus besoin de changer son installation gaming tous les 4 ans, il suffirait juste de changer les composants de la machine afin de la mettre à jour.

Project-Scorpio-Gamescom
La nouvelle révolution du jeu vidéo ?

En conclusion, cette nouvelle « console » se rapprocherait bien plus d’une architecture PC que de celle d’une Xbox. Il se pourrait bien que l’on connaisse très bientôt un grand chamboulement dans l’univers gaming. Tout cela étant encore assez brumeux, il nous faudra quand même attendre de voir la Scorpio en action.

Metal Gear Survive : quand les zombies s’invitent chez Snake

Voilà une annonce qui a surpris bon nombre d’entre nous, même si beaucoup avait peur pour le futur de la série. Konami a en effet officialisé un nouvel épisode de la franchise MGS, sous le nom de code Metal Gear Survive. Il faut préciser que ce dernier est un spin-off et non une suite directe à l’histoire. Les craintes des fans se sont-elles donc avérées justifiées ? On ne peut évidemment pas donner de réponses précises à cette question tant que l’on n’en connaîtra pas plus sur le soft. Ce qui est clair c’est que le studio a vraiment souhaité donner une nouvelle dimension à la saga d’infiltration.

On se retrouve dans la peau des survivants du groupe Militaires Sans Frontières, qui étaient présents dans l’épisode Ground Zero, le prequel de Phantom Pain. Ces derniers se sont retrouvés projetés dans un univers alternatif, par l’intermédiaire de trous de vers. Ce nouveau monde complètement chaotique est peuplé de créatures rappelant fortement des zombies et ils seraient du devoir de nos soldats de trouver un moyen de rentrer chez eux.

Ce synopsis tiré par les cheveux est clairement un prétexte justifiant l’aspect multijoueur du titre. Se rapprochant bien plus d’un Umbrella Corps ou d’un Left 4 Dead, ce soft proposera des missions où la coopération et l’entraide seront les clés de la réussite. Cependant, le gameplay gardera de nombreux aspects de MGS V Phantom Pain afin de garder les bases de la série. Avec une sortie prévue pour 2017, il ne nous reste plus qu’attendre et voir ce que cet opus nous réserve.

Resident Evil 7, le retour du survival-horror

Déjà présenté très brièvement durant l’E3 2016, le nouveau-né de la saga survival horror fait de plus en plus parlé de lui, notamment à travers de courtes démos qui posent immédiatement les bases. Celle présentée durant la Gamescom, porte le nom de Lantern et nous met aux commandes de Mia. Cette dernière est une personne assez fragile devant survivre dans le fameux manoir des Bakers, théâtre de l’intrigue de ce nouvel opus. Devant lutter face à Marguerite Baker, la seule solution qui nous est offerte est de nous cacher pour fuir la vigilance de notre assaillante.

Cet épisode provoque une vraie scission avec ces grands frères, pour se rapprocher nettement des sensations du premier épisode. Toute l’aventure se situant en « huis clos« , l’ambiance générale se veut bien plus angoissante que les derniers opus beaucoup plus tournés vers l’action. Sans pour autant être totalement démuni d’armes, le soft veut revenir à cette sensation de peur et de malaise propre aux anciens Resident Evil. Il faudra fuir, se cacher et avancer lentement sous peine de se voir offrir une mort certaine.

On sent que les développeurs ont souhaité revenir aux fondamentaux de la saga et raviver des sensations proches de ce que des jeux comme Outlast offrent actuellement. Sortez vos lampes torches et osez vous aventurer au cœur du manoir des Bakers ! Frissons prévus pour le 24 janvier 2017.

Resident-Evil-7-Gamescom
Une parfaite maison de campagne !

SCUM le Battle Royale du jeu vidéo

Voilà l’un des rares titres qui s’est démarqué durant la Gamescom. Scum nous plonge dans un open-world conséquent, dans lequel la notion de survie à une réelle importance. Voguant sur le succès des nombreux jeux de ce type tel que Rust, Don’t Starve, DayZ ou bien Ark Evolved, le soft se différencie grâce à son speech de départ. Celui-ci nous propulse dans un monde où les prisonniers sont les stars du petit écran. Ces derniers sont les vedettes d’une émission de téléréalité nommée SCUM, réalisé par la chaîne TEC1, qui en est à sa deuxième saison.

Se déroulant au sein du bagne de Cayenne, les pensionnaires de cet endroit auront pour tâche de s’entretuer jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’un. Les autres forcenés ne seront pas les seuls dangers, car qui dit survie, dit gestion de la faim, de l’environnement et aussi maitrise parfaite de ses compétences.

On peut aisément sentir l’inspiration du très réussi film Battle Royale, ainsi que d’autres œuvres ayant déjà traité ce type de sujet. Cependant, peu d’informations ont encore été diffusées, si ce n’est que la présence de sponsors sera aussi de la partie, ce qui influencera grandement votre aventure. Avec un univers assez décalé et où la violence est omniprésente, on est curieux de voir ce que cet ovni va nous proposer.

Scum-Gamescom
Violence et survie sont au programme

Final Fantasy XV : l’éternelle attente

Même si cette information avait fuité quelques jours avant l’ouverture officielle du salon, il s’agissait d’une annonce prévue dans le cadre de la Gamescom. Malheureusement, pour tous les fans de la saga, il va falloir ronger son frein encore un peu, car cet opus originellement daté pour septembre a été reporté de deux mois. C’est en effet à la date du 29 novembre que le soft est à présent attendu.

L’autre grosse annonce de cet épisode concerne son monde ouvert. Ce dernier ne sera vraiment disponible que durant la première moitié du jeu, la seconde partie se recentrant sur l’histoire principale. Il s’agit là d’une volonté des développeurs de proposer une liberté d’action totale dès le début de la partie, pour qu’ensuite chaque joueur ayant parcouru ce monde à leur guise, puisse profiter pleinement de l’histoire de Noctis.

Rendez-vous donc en fin d’année, pour pouvoir enfin mettre les mains sur la dernière fantaisie de cette saga mythique.

Les autres annonces de la Gamescom

De nombreuses autres informations ont circulé durant cet évènement. On pense à Get Even, un tout nouveau jeu d’horreur, prévu à la base pour PS4, apportant son lot de promesses. Misant sur une ambiance particulièrement glauque, cette nouvelle expérience horrifique apportera sans nul doute des nuits blanches aux âmes courageuses.

À cela, on peut ajouter la date de sortie de Steep, la nouvelle licence d’Ubisoft. Ce titre, qui a surpris bon nombre de joueurs, est prévu pour le 2 décembre prochain. Les fêtes de fin d’année seront donc l’occasion rêvée de partir faire du snowboard sur les pentes enneigées du soft.

On pense aussi à Star Citizen qui, même s’il est attendu au tournant, prouve avec une nouvelle vidéo, qu’il en a dans le ventre. Séquence d’atterrissage, exploration d’une station spatiale et prise en main d’un vaisseau, ne sont que quelques exemples de tout ce qui fut montré durant cette présentation. L’exploration spatiale est presque à portée de main.

Bilan du salon

C’est une Gamescom en demi-teinte que nous avons pu vivre durant ces quelques jours. Très pauvre en nouveauté, cette édition a quand même permis de rassasier notre curiosité concernant des titres très attendus.

On espère obtenir plus d’infos à se mettre sous la dent durant le Tokyo Game Show qui aura lieu du 15 au 18 septembre prochain.

En attendant, n’hésitez pas à laisser en commentaires vos avis sur cette Gamescom 2016 et les annonces qui ont été faites !

Laisser un commentaire