Hoverboard : le rêve devenu réalité

0

Le rêve de l’humanité depuis Retour Vers le Futur 2 a pris forme !

Beaucoup, tout comme Marty McFly, rêvent de pouvoir fuir (ou tout simplement se déplacer) en utilisant cette planche à roulettes, sans roulettes. Au-delà de l’aspect indéniablement classe d’un hoverboard, la liberté qu’offrirait ce genre d’objet a de quoi faire rêver !

Si depuis quelques années les projets, les hoax et autres canulars ont pullulé sur internet il existe malgré tout de véritables hoverboard partout dans le monde. Et même si la technologie en question est parfois décevante ou carrément inaccessible GBB fait le point avec cous !

Lexus : l’ hoverboard façon classe

De façon assez surprenante, l’hoverboard objet cool par essence a trouvé le moyen d’atteindre un niveau de coolitude encore plus accentué et ce, grâce à Lexus ! Baptisé Slide, le concept de Lexus est un véritable hoverboard capable de léviter à quelques centimètres du sol. Même si l’appareil nécessite d’évoluer sur une piste magnétique pour « flotter », il n’en demeure pas moins une véritable prouesse technique. Le petit plus ? Les petites volutes de fumées s’échappant de la planche lui assurent un côté super véloce, même s’il s’agit en réalité d’un système de refroidissement perfectionné à l’azote liquide.

Le record du monde d’Alexandru Duru

En 2015 cet inventeur canadien réussissait l’exploit de voler à 5 mètres de hauteur sur une distance de 280 mètres. Si les chiffres paraissent petits, c’est bien le précédent établi par sa maitrise et sa technique qui lui vaut son succès. En effet, Alexandru était le premier à prouver que le vol d’un Hoverboard contrôlé par l’être humain était possible.

L’ArcaBoard, le rêve devenu réalité

Développé par Arca Space, une société travaillant sur des solutions aérospatiales, l’ArcaBoard est peut-être ce qui se rapproche au mieux de l’hoverboard aperçu dans Retour Vers le Futur. Si l’on excepte son design assez proche d’une grosse brique de LEGO, l’appareil en question peut s’élever jusqu’à 30 cm de hauteur, se déplacer à 20 km/h, mais ne possède qu’une autonomie limitée à seulement 6 minutes ! Normal me direz-vous, puisque la planche déploie pas moins de 272 chevaux pour 203 000 Watts, de quoi mettre les batteries rapidement à plat. Son prix, une broutille, seulement 20 000€.

La mobilité, un cœur de marché qui se réinvente

Vous l’aurez compris, ses trois projets ont en commun le rêve, mais également l’envie de faciliter les déplacements de l’être humain. Sans compter qu’ils font appel à des technologies bien moins polluantes que les combustibles fossiles.

En revanche, les prix prohibitifs et le peu d’autonomie douchent un peu nos espoirs de pouvoir mettre la main sur un tel objet pour Noël prochain. En attendant, on peut se rabattre sur les offres en mobilité de GrosBill.

Laisser un commentaire