Le jeu vidéo narratif proche du cinéma ?

0

C’est avec la sortie récemment du très attendu Quantum Break que la frontière entre le jeu vidéo et le 7ème art a été une fois de plus franchie afin de proposer une expérience inédite.  Mais pour autant, est-ce que le mélange de ces deux types d’univers est compatible ? Là n’est pas la question ! Le but n’est pas ici de prendre les deux univers à part, mais de faire un point sur cette nouvelle forme de gaming qu’est le jeu vidéo narratif.

La France : un maître en la matière

Notre beau pays a en effet une place de premier plan dans le domaine, grâce à l’un des plus grands studios de jeux vidéo cinématographiques: Quantic Dream. A travers un catalogue contenant des œuvres vidéoludiques ayant réussi à marquer les esprits, (Fahrenheit, Heavy Rain ou leur dernier bébé qu’est Beyond Two Souls) le studio a réussi à démocratiser une partie de l’univers vaste du gaming qu’est le jeu vidéo narratif. La réussite de leurs jeux vient surtout de cette nouvelle expérience proposée qui, pour certains, correspond plus à un film interactif qu’à du pur gaming.

Quantic-dream
Deux œuvres déjà légendaires

Afin d’atteindre un tel niveau de réalisme, le studio a utilisé de nombreuses techniques provenant à la base du cinéma, tel que la motion capture, pour continuer de donner cette impression de film. Sauf que cette fois-ci, on ne reste pas spectateur, on intervient directement dans l’histoire.

Les codes du film d’horreur pour le gaming

Until-dawn
Qui survivra à cette nuit ?

Un autre très bon exemple de fusion entre l’univers cinématographique et le gaming est le jeu Until Dawn qui a tenté de transformer le concept de base des classiques des films d’horreur en un format jeu vidéo. Aux commandes d’un groupe de jeunes pris au piège dans un chalet, il vous est possible de décider de leur survie, tout en avançant dans un monde rempli des plus grands clichés des slashers movies.

C’est encore une fois une proposition inédite de gameplay qui fournit des sensations vraiment uniques tout au cours de la partie. Des sensations et des émotions, qui bout à bout prouvent une fois de plus qu’il est possible de bénéficier des notions du 7ème art dans le monde vidéoludique.

Ces exemples ont permis de démontrer qu’il était tout à fait possible de s’inspirer des codes du cinéma pour un usage plus ludique tant que cela apporte un renouveau ou une nouvelle étape dans le quotidien des joueurs.

Le jeu vidéo narratif au format épisodique

Depuis l’avènement du studio Telltale Games, un nouveau format concernant le jeu vidéo narratif a commencé à faire son apparition, sous un format découpé en plusieurs épisodes, un peu à la manière de nos séries télévisées. Même si beaucoup dénoncent un certain abus de ce procédé devenu de plus en plus fréquent, il faut comprendre que l’idée de base était de reprendre les codes des séries afin de les appliquer à un univers narratif.

Malgré ses premières licences qui furent des échecs, le studio a enfin percé à l’aide de la licence Walking Dead : une voie royale pour toutes leurs futures séries. La raison d’un tel succès est principalement le fait d’une narration très poussée, retranscrivant parfaitement l’univers dont le jeu est tiré, tout en s’appropriant un minimum l’histoire. De plus, contrairement au cinéma et à la télévision, le joueur peut prendre ses propres décisions. Un moyen permettant d’offrir une réelle immersion !

Telltale-games
Les grandes licences du studio

Aujourd’hui, de nouvelles séries de jeux se mettent à suivre ces mêmes traces telles que Life Is Strange éditées par Square Enix, proposant toujours un scénario abouti où vos décisions ont une influence sur le cours de l’histoire. Ce type de gameplay peut rappeler pour certains « les livres dont vous êtes le héros » qui avaient réussi à intégrer le lecteur dans une histoire en le mettant au cœur de l’action.

Le cas Quantum Break

Quantum break
Un voyage entre cinéma et jeu

Le dernier né de cette nouvelle forme de narration mélange habilement la plupart des éléments provenant de ces deux formes de médias. Il offre une histoire intéressante et prenante, sur fond de voyage dans le temps. Reprenant la technique de la motion capture, le jeu affiche un casting trois étoiles avec la présence de Shawn Ashmore (X-Men, The following), Aidan Gillen (Dark Knight Rises, Game of Thrones) et Dominic Monaghan (Le seigneur des anneaux, Lost).

Le jeu est un TPS (Third Person Shooter ou jeu de tir à la troisième personne) qui se démarque, outre son aspect scénaristique, par le fait qu’à la fin de chacun des chapitres qui composent l’histoire le joueur débloque un mini-épisode live d’une vingtaine de minutes. Ces épisodes permettent d’en apprendre plus sur les différents personnages et sur le scénario et sont influencés directement par le choix que fait le joueur à la fin de chacune des parties du jeu.

Derrière cette nouvelle façon de conter une histoire, on peut facilement penser au cas de Défiance qui avait essayé de proposer lui aussi une série tournant autour du jeu vidéo et qui n’avait malheureusement pas connu le succès escompté. Cependant la réussite de ce nouveau type de jeu vidéo, ainsi que sa manière d’introduire des aspects cinématographiques, permet à Quantum Break de tirer son épingle du jeu en offrant une nouvelle vision de ce que peut être le gaming.

Un art comme un autre

Au final, malgré tout ce que l’on peut dire sur cette nouvelle façon de jouer et de narrer une histoire, il faut reconnaître que le jeu vidéo narratif réussit à nous faire découvrir de nombreuses nouvelles pratiques. Qui aurait pu s’attendre, il y a plusieurs années, que le monde vidéoludique puisse prendre autant d’importance, que de grandes compétitions mondiales puissent avoir lieu ou bien qu’ils puissent être aussi prenants qu’un bon film au cinéma ?

Il faut se rendre à l’évidence. L’univers du jeu vidéo est un art à part entière, regroupant de multiples autres arts en son sein et qui n’a pas encore fini de nous surprendre !

En attendant de savoir ce que l’avenir du jeu vidéo nous réserve, il vous est toujours possible de vous lancer dans cette grande aventure avec la gamme de produits gaming GrosBill. N’hésitez pas à nous faire part en commentaire de votre avis sur vos expériences vidéoludiques.

Laisser un commentaire