L’Internet des Objets, future évolution des objets connectés !

5

Aux côtés de nos chers smartphones, ils sont les stars des nouvelles technologies. Qui donc ? Les objets connectés bien sûr !

Ces objets qui communiquent entre eux pour nous faciliter le quotidien connaissent un essor important depuis ces dernières années. Le mois dernier, la première édition d’un salon qui leur était entièrement consacré se tenait d’ailleurs à Paris Porte de Versailles.

A moins de ne pas du tout être versé dans la technologie (mais alors, que faites-vous sur le blog de Grosbill.com ?), vous avez sans doute déjà entendu parler de ces objets. Peut-être possédez-vous même un bracelet ou une montre connectée !

Ce que vous ignorez peut-être, c’est que ces objets font partie d’un projet beaucoup plus vaste appelé Internet des Objets (IoT ou « Internet of Things » dans la langue de Shakespeare). L’IoT, c’est l’avenir d’Internet aussi appelé Internet 3.0.

Vous êtes un peu perdu ? Pas de panique, lisez la suite: on vous décrypte tout !

IoT, qui est-tu ?

 internet-des-objets

Et si on commençait pas une petite définition ?

L’Internet des Objets (IdO) décrit une révolution déjà en cours qui consiste en un nombre croissant de périphériques capables de se connecter à Internet et communiquer les uns avec les autres ainsi qu’avec d’autres gadgets compatibles Web. Cette évolution d’Internet se réfère à un état où les choses (par exemple des objets, des environnements, des véhicules, des vêtements…) auront de plus en plus d’informations qui leur sont associés et auront la capacité de détecter, communiquer, « réseauter » et produire de nouvelles informations.

L’Internet est né d’une idée simple: connecter des ordinateurs entre eux pour partager facilement des données. L’IoT, c’est cette même vision appliquée à tout ce qui nous entoure et que nous utilisons au quotidien.

L’idée derrière l’Internet des Objets est d’exploiter des capteurs intégrés (ex: les puces RFID) dans tous les appareils que nous utilisons afin qu’ils communiquent entre eux. C’est un peu comme un système nerveux appliqué au monde digital: les yeux et les oreilles deviennent des caméras et des microphones, et un ensemble de capteurs divers se charge d’envoyer et recevoir des données liées aux utilisateurs.

La technologie est encore jeune, mais elle va prendre un tournant décisif ces prochaines années pour devenir complètement intégrée à nos modes de vie. Et avec le déploiement de la prochaine évolution des réseaux mobiles, la 5G, l’Internet des Objets aura tous les moyens de ses ambitions.

Internet des Objets: quelles applications ?

Pour le moment et en tant que particuliers, on connaît surtout les applications liées à la santé et à la domotique / robotique (notamment dans le domaine de la sécurité).

On pense par exemple aux bracelets qui mesurent votre activité physique tout au long de la journée ou aux montres connectées qui font fureur ces derniers temps.

Côté domotique, le thermostat connecté a été l’un des précurseurs en matière d’objets connectés. Quelques clics dans une application installée sur votre smartphone et votre domicile se retrouve à température idéale lorsque vous rentrez chez vous après le travail !

On connaît aussi les GPS qui reçoivent des informations sur le trafic routier afin d’adapter directement le meilleur itinéraire. Quant au géant coréen Samsung, il a déjà présenté son « Family Hub » au dernier CES à Las Vegas. Entre autres fonctions, ce réfrigérateur intelligent a la capacité de vous alerter lorsque des aliments viennent à manquer et vous donne même la possibilité de les acheter en passant directement par lui !

frigo-connecte-samsung
« N’oublie pas d’acheter du lait ! »

Mais l’Internet des Objets a de plus grandes ambitions que notre simple confort.

Par exemple, il peut permettre à un médecin de vous ausculter en temps réel et à distance, en mesurant votre rythme cardiaque via un dispositif connecté. Google a aussi inventé une lentille connectée permettant aux personnes diabétiques de mesurer leur taux d’insuline en temps réel et ainsi éviter une éventuelle crise.

Pour parer à la crise énergétique, les immeubles de demain s’adapteront aux habitudes de ceux qui les habitent. De cette façon, ils seront capables de gérer intelligemment leur consommation de ressources et limiter le gaspillage d’énergie.

Et ce ne sont là que quelques exemples des multiples utilisations liées à cette technologie d’avenir !

IoT, et après ?

Au final, l’Internet des Objets va changer la façon dont nous interagissons avec le monde qui nous entoure. Les objets du quotidien que nous considérions comme étant banals vont commencer à avoir un comportement autonome… et à anticiper nos besoins.

Les avantages sont nombreux, que ce soit en terme de confort de vie ou de sécurité. Cependant, nous devrons aussi accepter le fait d’être constamment suivis, mesurés, « anticipés ».

L’Internet des Objets va nous amener à redéfinir la notion de vie privée, et réfléchir à l’omniprésence de la technologie dans notre quotidien.

Et vous, pour ou contre les objets connectés ? La parole est à vous en commentaires !

Discussion5 commentaires

  1. Pingback: Quantified Self, la mesure de soi ! - GBB

  2. Pingback: Le Wi-Fi passif : vers une nouvelle norme -

  3. Pingback: Un passage du jeu vidéo à l'IoT pour Atari -

  4. Pingback: L'Internet des Objets, future évolution ...

  5. Pingback: iPhone 8 : Apple passe à l'offensive | Grosbill Blog

Laisser un commentaire