Mélenchon : un drôle de meeting sous forme d’hologramme !

0

A première vue, trouver un point commun entre Star Wars et Jean-Luc Mélenchon peut sembler être le point de départ d’une blague potache. Et pourtant, l’annonce que vient de faire le candidat à la présidentielle (« La France Insoumise ») est tout ce qu’il y a de plus sérieuse.

Est-ce un coup de pub de Jean-Luc Skywalker pour contrer Dark Fillon ? Ou simplement la volonté du candidat de gauche pour proposer une communication innovante et au goût du jour ? Nul ne le sait vraiment, mais on peut saluer l’initiative du Jedi de la gauche qui ne manque pas d’audace !

Ainsi, Jean-Luc Mélenchon tiendra simultanément un meeting à Lyon le 5 février prochain, lequel sera retransmis en direct à Paris grâce à un « procédé holographique ».

Une communication politique 2.0

L’ambition du tribun de gauche est d’abord de répondre à Marine Le Pen, la candidate du Front National, qui prononcera elle aussi un discours à Lyon ce soir là. Mélenchon avance également que son annonce se veut une réponse originale et futuriste face au programme de son adversaire jugé réactionnaire.

Ce faisant, et après avoir inauguré sa chaîne Youtube voilà 3 mois, il entend bien montrer à ses détracteurs qu’il a compris (je cite) « ce qui fonctionne dans cette campagne : ce qui est hors système, ce qui est nouveau et ce qui est transgressif ».

Yodenchon
« Insoumis, je resterai. Mmmmm. »

Et l’on peut dire que le hasard du calendrier réussit bien au candidat Mélenchon. Entre la sortie du dernier Star Wars « Rogue One », le décès de Carrie Fisher (aka Princesse Léïa) et l’engouement autour des technologies de réalité virtuelle, l’opération de l’aspirant président tombe à point nommé pour faire parler de lui.

Cependant, l’utilisation de ce procédé n’est pas totalement nouvelle en matière de communication politique (n’en déplaise à Jean-Luc, qui a annoncé une première mondiale). En effet, le 1er ministre indien Narendra Modi l’avait déjà employé en 2012 de même que l’actuel président turc Recep Tayyip Erdogan, en 2014.

Un point sur la technologie des hologrammes

La technologie exacte utilisée par Mr Mélenchon n’a pas été communiquée par son équipe de campagne. Toutefois, on sait que la différence notable par rapport à ses prédécesseurs se fera plutôt dans la forme que dans le fond. C’est la 1ère fois qu’un discours sera retransmis en direct en hologramme, quand ceux de ses homologues étrangers étaient pré-enregistrés.

Le principe de la projection holographique a vu le jour dès 1947. L’idée a depuis fait son chemin, jusqu’à être réellement envisageable aujourd’hui grâce aux technologies actuelles.

Pour autant, le terme « hologramme » n’est pas mérité puisque les images projetées ne sont pas de véritables projections holographiques à la façon de celles aperçues dans Star Wars. Pour l’heure, on distingue deux techniques principalement utilisées pour faire croire à un hologramme.

1. L’assemblage

La première consiste en un mélange d’images filmées en très hautes résolutions (jusqu’à 12K), assemblées ensuite pour donner l’illusion au spectateur d’une image en 3 dimensions. C’est cette technique qui est utilisée pour redonner vie à des chanteurs disparus, à l’image du spectacle mettant en scène Dalida, Claude François ou encore Mike Brant.

Claude François, Dalida et Cie représentés en 3D.
Claude François, Dalida et Cie représentés en 3D.

Ici, des acteurs aux physiques ressemblants aux dites stars décédées sont munis de capteurs. Ils reproduisent leurs mouvements, puis les visages de ces dernières sont ensuite juxtaposés numériquement sur les comédiens. Le tout est ensuite projeté grâce à de puissants vidéoprojecteurs sur une voilure très fine et invisible pour les spectateurs.

2. L’animation

La seconde est celle utilisée pour redonner vie au rappeur Tupac Shakur en 2012 à l’occasion du festival de musique Coachella. Les concepteurs de cette méthode avaient recréé la performance de Tupac en visionnant de vieilles images de lui. Il ont ensuite monté une animation incorporant les caractéristiques des mouvements du défunt chanteur.

snoop-dog-tupac-hologram-feat
Snoop Dog, dans un duo holographique endiablé (et virtuel) avec le regretté Tupac Shakur.

Celle-ci a été projetée sur une plaque de verre angulaire placée sur la scène et invisible aux yeux du public.

Quelle que soient les méthodes, on note une évolution prometteuse ces dernières années. Microsoft a par exemple présenté son casque de réalité augmentée HoloLens, qui s’apparente à un procédé holographique.

Une startup, Kino-Mo, a également dévoilé un concept intéressant qui permettrait de simplifier et donc rendre moins coûteuse la projection d’hologrammes.

Présenté au dernier CES de Las Vegas, ce projecteur holographique baptisé Hypervsn se présente comme une sorte de ventilateur projetant dans l’air des images en 3 dimensions. Kino-Mo vise d’abord le secteur publicitaire, mais gageons que la technologie permettra bien d’autres applications (le cinéma, notamment).

Bref, en politique comme ailleurs, l’hologramme a encore un bel avenir devant lui ! Et vous, quel est votre avis sur tout cela ?

Laisser un commentaire