Microsoft dévoile son « Project Scorpio »

2

Microsoft affiche son ambition

Après une série de rumeurs et de leaks plus ou moins confirmés, Microsoft a enfin annoncé sa future console lors de sa conférence à l’E3 2016.

La prochaine héritière de la dynastie des Xbox se nomme Project Scorpio. Et il s’agit bien là d’une machine différente de la Xbox One S, cette dernière n’étant qu’une version dopée aux amphètes de la Xbox One.

Avant le Project Scorpio , il y aura la Xbox One S
Avant le Project Scorpio , il y aura la Xbox One S

La Scorpio, elle, n’a que pour simple ambition de s’afficher comme la console de jeu salon la plus puissante au monde. Rien que ça !

Il faut dire que les équipes de Microsoft se veulent confiantes : la X Box One actuelle affiche une puissance de calcul graphique culminant à 1.31 Tflops, une broutille pour la Scorpio qui atteindrait les 6 Tflops. Des chiffres qui lancent des étoiles, mais qui ne revêtiront de véritable importance qu’en présence de contenus pouvant en tirer profit. Hé oui, la Scorpio a pour ambition de faire tourner les jeux en définition 4K, mais également d’être compatible avec les casques de Réalité virtuelle.

Une gamme compatible

Avec une Xbox One S prévue avant la fin de l’année et une Scorpio pour 2017, l’obsolescence des jeux et des périphériques auraient pu faire grincer les dents des potentiels acheteurs. Fort heureusement, Microsoft prévoit la compatibilité des jeux et des manettes entre les Xbox One, One S et Scorpio. Ouf !

Mais !

Reste un autre problème que n’évoque pas Microsoft : son Pool de jeux. Même si toujours intéressants et renforcée par une collection de jeux indépendants aussi réussis qu’uniques, les consoles de Microsoft manquent cruellement de séries vidéos à succès. (même en comptant Forza, Gears of War et Halo) On ne peut qu’espérer que les prochain soft de l’acabit de Scalebound ou ReCore réussissent à revitaminer un parc de jeu bien trop timide et souvent railler par la concurrence.

Discussion2 commentaires

  1. Pingback: PS4 Neo : un nouveau tournant dans la guerre des consoles -

  2. Pingback: Gamescom 2016 : les annonces marquantes du salon -

Laisser un commentaire