On a testé le jeu mobile : Reigns (et on a aimé !)

0

On a testé le jeu mobile : Reigns

Quand on a découvert Reigns, on ne savait pas trop à quoi s’attendre. Pas forcément fan du jeu mobile, sans en être un détracteur pour autant, cette première prise en main s’est avérée très agréable.

Reigns, kesako ?

Reigns, forgez votre dynastie
Gérald, 40e Roi d’une dynastie pas très reluisante…

Expliqué rapidement, Reigns est un jeu dans lequel vous incarnez le roi et vous devez (de façon très logique) gérer votre royaume. Pour ce faire, vous devez faire face à de nombreux choix cornéliens qui contenteront ou décevront vos sujets. Et c’est là que les choses se corsent !

On est toujours seul au sommet

Reigns
Donc il y a un Kraken dans l’eau ? Et alors !

Tout en haut de l’état, on est bien souvent seul ! En tant que roi, vous ferez donc face à quatre factions, l’Armée, l’Église, le Peuple et le Trésor. Et pour satisfaire tout ce beau monde, il va vous falloir apprendre à jongler entre leurs besoins, leurs réclamations et autres demandent, tout en sachant quand accepter celles-ci ou les décliner.

Oui parce que vos sujets sont bien mignons, mais si vous les décevez trop, ils n’hésiteront pas à vous exiler (game over), ou même vous exécuter ! (devinez quoi ? C’est également un game over) Pire encore, si vous contentez trop l’un des groupe, une autre des trois factions se retournera alors contre vous et vous jettera à bas !

L’équilibre de la terreur ?

La solution ? Peser sagement vos décisions avant de vous décider. D’ailleurs, le jeu vous facilite un peu les choses, en vous offrant systématiquement deux choix. Mais attention, une réponse positive à l’une des factions ne plaira pas forcément à une autre. L’avantage ? Refusez d’aider votre prochain vous permettra parfois d’équilibrer les forces, tout en vous procurant un petit plaisir sadique.

Reigns
Seul, on est bien aussi non ?

Game of rocambolesque

Mais Reigns possède également d’autres atouts. De nombreux intervenants externes viennent ajouter leurs grains de sable dans votre politique. Du bourreau mélancolique au démon, en passant par un alchimiste sadique, ils sont autant de personnages qui vous proposeront de l’aide et animeront la vie du royaume. Mais chaque pièce possédant deux côtés, vos alliés d’un jour peuvent très bien participer à la chute de votre royaume le lendemain et tenter de vous renverser.

Les situations cocasses (adultère), les combats (duel à l’épée) et même l’exploration d’un donjon oublié, seront autant d’évènements qui impacteront la vie publique du roi. Si tout est une question de décision, la notion de temps est tout aussi importante, voir stressante. (le niveau de contentement des factions chute peu à peu) Il va vous falloir apprendre à choisir vite et bien !

À première vue sans grande ambition, Reigns réussit à s’accaparer notre attention avec peu d’effort. Le concept peut paraitre simple, mais dans les faits, il offre un challenge sympathique, tout en s’avérant être un très bon divertissement. Et comme il est jouable sur smartphone (iOS et Android), il vous accompagnera partout !

Laisser un commentaire