Téléphones flexibles, une réelle nouveauté sur le marché des smartphones ?

2

Les téléphones flexibles ?

Depuis quelques années on entend parler des smartphones avec écrans flexibles, Samsung, précurseur de ce mouvement n’est plus le seul sur cette nouvelle technologie. En effet, Lenovo frappe fort et pourrait, grâce à son prototype de smartphone et de tablette, bousculer la hiérarchie des écrans pliables !

Un smartphone et une tablette

La marque chinoise a présenté deux prototypes bien distincts lors de sa conférence annuelle  »Lenovo Tech World » : un smartphone et une tablette tactile.

Le smartphone baptisé « Lenovo C Plus » peut prendre deux apparences complètement différentes :

  • Une forme portrait classique de tous les téléphones portables,
  • la forme d’un bracelet connecté en se tordant et s’enroulant autour du poignet.

Concurrent direct du smartphone de la marque  »Moxi », le C Plus se distingue par son avancée et son design. Il est assez long et relativement fin pour un téléphone qui doit se tordre et se détordre. Enroulé autour du poignet, seulement une petite partie de l’écran de l’appareil est plat, ce qui est similaire à l’affichage d’une montre connectée. C’est dans cette partie de la dalle que se cachent probablement la batterie et les autres composants ne pouvant être flexibles.

Quant à la tablette dite « Folio », elle arbore un écran compris entre 7 et 9 pouces pouvant être utilisé de manière là aussi futuriste :

  • La forme tablette en format paysage habituel,
  • une forme similaire à la façon d’un journal ou un livre en se rabattant sur elle-même.

Facilement transportable grâce à sa dalle pliable, elle prend presque l’allure d’un smartphone. Reste à savoir si cette déformation n’endommagera pas l’utilisation et les éléments internes de celle-ci.

lenovo-cplus-smartphone-pliable

 Des nouveaux matériaux novateurs

Ces deux prototypes sont composés de châssis flexibles intégrant les composants et les boutons de volume ou de verrouillage. Le smartphone contrairement à la tablette possède une armature l’empêchant de se courber plus qu’il ne le faudrait.

Le matériel utilisé pour ses écrans flexibles est : le graphène. Il est composé de carbone pur et se présente sous forme de feuilles aussi fines qu’un atome. Souple et malléable, il est considéré comme le composant le plus prometteur au monde. Sa matière est aussi la plus conductrice connu à ce jour. Une société britannique la aussi exploité pour créer des batteries se rechargeant en seulement cinq petites minutes.

graphène

 Une commercialisation à l’horizon ?

Malgré un aboutissement certain, ces deux prototypes nécessitent encore de nombreux tests avant qu’ils soient opérationnels et commercialisés. Lenovo vise à 4 ou 5 ans la vente de ce style de produit à destination du grand public. Avec l’apparition de Lenovo sur le marché des écrans flexibles, nul doute que les autres marques vont s’activer et posséder l’exclusivité absolue.

Et vous ? Croyez-vous aux écrans flexibles ?
Laissez-nous votre avis en commentaire !

Discussion2 commentaires

  1. C’est plutôt classe, mais à quoi ça peut servir ? Perso, s’il arrive sur le marché, je ne le prendrai pas. Du moment que mon portable me permet de téléphoner et de surfer sur le Net, ça me va.

Laisser un commentaire