La team SDL et SoniK répondent à nos questions !

1

Nouveau partenariat avec la team SDL

Cela fait quelques années que les équipes de Grosbill et la team SDL se rencontrent de façon sporadique. Pourtant, c’est fin 2016 que SoniK prend la décision d’approcher GB pour discuter d’un éventuel partenariat. Quelques semaines après, cela est chose faite et Grosbill fourni maintenant du matériel à la team SDL. Une bonne occasion de vous parler un peu de celle-ci et d’interviewver son team manager Kévin « SoniK » Leaune.

 

Salut Kévin,

Tu es le membre fondateur de SDL eSport, figure incontournable dans l’e-sport et dans les jeux de racing. Votre structure a beaucoup évolué au fil des années, peux-tu nous retracer un peu votre histoire ?

La structure a été créée en 2006 avec mon père, en premier lieu pour le FPS Rainbow Six Vegas 1 et 2. Nous nous sommes rapidement tournés vers la simulation automobile qui reste notre réelle passion à mon père et moi puisque nous avons pratiqué le sport automobile en réel pendant plusieurs années. À partir de 2008, la structure est présente sur Nascar 09, puis Racepro. Elle se dirige ensuite vers F1 2010, où j’ai notamment remporté le Championnat de France de F1. Nous remporterons également un fort succès sur Forza Motorsport 3 et 4 avant de nous focaliser sur Project CARS. En 2015, au terme des 16 manches de Championnat du monde, l’équipe s’est emparée du titre mondial. Après un championnat très disputé, je suis devenu Champion du Monde Project CARS multi plateformes.

 

Votre présence ne se limite pas à un seul jeu. En tant que SoniK quels ont été les jeux les plus marquants de ton parcours ?

Comment oublier mes premiers tours avec un volant sur un jeu vidéo : Grand Prix 2 de Microprose en 1995, j’avais 6 ans!

Viennent ensuite mes débuts inoubliables dans l’eSport en compétition en tant que joueur et team manager sur Rainbow Six Vegas.

Et forcément comment ne pas mentionner Project Cars, qui m’a permis de décrocher un titre de Champion du Monde ainsi que 6 titre de Champion du Monde en tant que team manager, une immense fierté pour moi.

 

Que penses-tu de l’année 2016 d’un point de vue e-sport, même si les jeux de racing sont moins représentés que les FPS et les MOBA ?

Je pense qu’une grosse évolution se prépare avec les clubs de foot ainsi que les grandes chaînes de télévision qui commencent à s’y intéresser sérieusement. Je suis persuadé que 2017 sera une grande année pour l’eSport en France, et nous l’espérons, pour la simulation automobile également. Il serait intéressant que les organisateurs mettent davantage en avant la simracing avec les simulateurs sur scène afin de représenter réellement la dimension “sport” et “physique” de la discipline et la faire connaître auprès du grand public.

Team SDL

Votre palmarès en tant qu’équipe est assez impressionnant, vous ouvre-t-il des portes plus facilement ?

En effet notre palmarès nous permet différentes opportunités avec des partenaires intéressants et de belles marques. Notre 1er titre de Champion du Monde nous a permis d’apparaître sur la pochette du jeu Project Cars édition “Game of the year”, une grande première mondiale pour une équipe eSport et forcément, une grande fierté pour nous. Nous aurons également prochainement la chance de représenter les couleurs de la SDL avec tout un équipementier Nike.

 

Selon toi, à quoi ressemblera la communauté racing e-sport dans les années à venir ?

Je pense qu’à l’instar des clubs de foot les équipes du sport automobile pourraient être amenées à aider la communauté racing notamment avec des compétitions qui se dérouleraient en même temps que les compétitions réelles, chose qui s’est déjà organisée lors de la finale du Championnat DTM en Allemagne.

Merci à Kévin pour le temps qu’il nous a accordé et on lui souhaite de brûler l’asphalte virtuel et de continuer sa route vers un succès bien mérité !

DiscussionUn commentaire

  1. Pingback: La team SDL et SoniK répondent à ...

Laisser un commentaire