Une console de légende – La PlayStation 1

0

La révolution PlayStation 1

Après vous avoir parlé de la Néo Géo AES et de la SEGA Dreamcast, il nous a semblé important de nous pencher sur la PlayStation 1 de Sony.

Il faut dire que cette console de la sixième génération fut la première à rencontrer un tel succès commercial et critique à travers le monde. Beaucoup de familles, n’ayant auparavant jamais utilisé de manette de jeux, ont découvert l’univers vidéoludique avec la première-née de Sony.

Genèse

Si la console est arrivée au Japon en 1994, il faudra attendre septembre 1995 pour la voir débarquer en France. Mais c’est dès l’année 1988 que Sony prévoit de travailler sur ce qui deviendra la PlayStation, à l’aide d’un partenariat avec le champion du genre de l’époque : Nintendo. Le contrat entre les deux parties prévoyait que la nouvelle console pourrait lire les cartouches de la Super NES, mais également le nouveau format CD-Rom développé conjointement par Philips et Sony. Et c’est en 1991 que les choses se sont corsées.

Le concept Playstation conçu avec Nintendo
Le concept Playstation conçu avec Nintendo

Alors que Sony profita du CES de 1991 pour annoncer son projet PlayStation, Nintendo se brouille légèrement avec Sony et de rapproche de Philips. De fait, en 1992 seulement 200 prototypes de la première PlayStation voient le jour et le PDG de Sony Amérique décide que sa compagnie devra patienter avant de s’élancer complètement dans le monde du jeu vidéo.

Nouveau départ

En 1993 Sony repart à zéro, dit au revoir aux cartouches de jeux et décide que ses jeux sur CD-ROM devront faire appel à la 3D. D’ailleurs la prétention de Sony est très simple : offrir l’expérience de jeu ultime.

S’appuyant sur le génie de Ken Kuratagi (designer de la puce audio de la Super NES) le nouveau prototype prévoit une puce tournant à 33Mhz, pour une puissance de calcul atteignant 66 MIPS pour le moteur géométrique et 80 MIPS pour le décompresseur de donnée. Comprendre que pour l’époque, le projet prévoit une puissance de calcul totale dépassant totalement (sur le papier au moins) les autres consoles du marché.

Pour Sony, le lancement de la PlayStation est tout bonnement le plus grand évènement de la marque depuis le Walkman.

Du Walkman à la Playstation
Du Walkman à la Playstation, on sait parler aux jeunes chez Sony !

A la conquête du monde

Avec une sortie répartie en trois dates sur les trois zones géographiques Japon (3 décembre 1994) – États-Unis (9 septembre 1995) – Europe ( 29 septembre 1995), Sony s’offre le temps nécessaire à l’achat de licence de jeu à développer sur sa console, mais profite également d’une montée en puissance dans sa communication. C’est notamment lors de l’E3 de 1995 que Sony assure le show avec sa machine en présentant trois des jeux qui ont grandement participé à la légende de la console : WipeOut, Tekken, et Ridge Racer.

WipeOut était techniquement impressionnant à l’époque.

Rendez-vous avec le succès

Avec plus de 100 millions d’unités vendues à travers le monde et l’arrivée de titres qui ont durablement marqué le monde du jeu vidéo et parfois même du cinéma (Resident Evil, Final Fantasy VII, Silent Hill, Tomb Raider), la PlayStation 1 est un véritable succès. Elle s’invite dans tous les foyers, dans tous les pays et ne discrimine personne. Le jeu vidéo passe peu à peu de son statut de loisir de niche à celui grand public. Des concepteurs de jeux accèdent au statut de star (Hideo Kojima/Metal Gear Solid, Hajime Tabata/Final Fantasy VII) et la presse spécialisée prend son essor.

FF7, l'un des plus gros titres de la Playstation
FF7, l’un des plus gros titres de la Playstation
Le pad de la Playstation 1
Nous l’avons tous eu en main, un moment ou l’autre !

Une manette de légende

Inspirée de la manette de la Super NES, celle de PS One offre deux nouvelles gâchettes positionnées sur les côtés supérieurs, assurant plus de possibilités dans les jeux 3D.

La signalétique des boutons  (Triangle, Circle, Cross et Square) est devenue un symbole de la famille PlayStation, identifiable dans les publicités, les communications ou encore sur le PlayStation Network.

Toutes les versions de la manette qui ont suivi de la PS2 à la PS4 respectent le modèle et la forme de la manette originelle.

Une part d’ombre

Autre grand facteur du succès de la PlayStation 1 : le piratage. En effet, la PS1 est la première console de jeu à subir le piratage à grande échelle. Avec un peu de débrouille, un graveur de CD-R et un logiciel du type de Nero Burning, presque la totalité de la bibliothèque des jeux PS One vous étiez accessible. Un jeu copié, puis gravé pouvait même être revendu entre amis ou à la sauvette à des prix dépréciant grandement ceux des versions originales. L’avènement des premières connexions hauts débits et des plateformes de piratage type eMule/eDonkey (entre 2000 et 2002) ont également grandement participé au piratage systématisé de la console.

Icône de la Play première génération, Crash Bandicoot et son univers déjanté ont marqué une génération de joueurs.

Un nouvel empire

Avec sa PS2 sortie en novembre 2000 (en France), Sony réaffirme sa position en tant que firme imparable dans l’univers du jeu vidéo. Même si la sortie de la PS2 fut précipitée pour contrecarrer la Dreamcast de SEGA, on assiste à la pleine puissance de Sony. Confiant de leur légitimité sur ce secteur la firme met les petits plats dans les grands et met en place une campagne marketing jamais vue dans l’univers vidéoludique. Et la stratégie paie, puisque les systèmes PlayStation sont parmi les consoles les plus achetées au monde. (La PS2 avec la Nintendo DS sont les  consoles ayant vendu le plus d’unités, plus de 150 millions)

 

 

La PS One en quelques chiffres

Nombre de consoles écoulées : 102,49 millions

Jeu le plus vendu :  Gran Turismo  (10,85 millions)

Nombre de versions différentes: 22

Prix à la sortie : 2099 F / 397 €

Nombres de jeux officiellement sorties en Europe : 1639

La famille Playstation, de plus en plus imposante, de plus en plus puissante
La famille Playstation: de plus en plus imposante, de plus en plus puissante

Laisser un commentaire